:: Archives :: RP abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Become my slave creature [ PV Judas ]

avatar
Localisation : Dans un endroit luxueux et spacieux

Feuille de personnage
Pouvoirs : Elénoe : Esprit du vent et ramener l'âme des morts humains sous forme d'Esprit / Xecers : Tuer tout ce qu'il touche.





Xecers
Fondatrice
Dim 26 Oct - 21:13

Become my slave creature



La clarté de ce château m'a toujours plu, tout comme sa grandeur digne d'accueillir une reine telle que moi. Assise sur mon trône, tout nouvellement rénover par mon ancien serviteur qui est, malencontreusement, tombé du haut de la fenêtre la plus haute de cette demeure en pierre, je m'ennuyais beaucoup. Plus personne ne venait se perdre ici ou était proche. Je n'avais plus d'esclaves à qui donner des ordres non plus, tous morts d'une cause assez peu certaine, comme celui de la semaine passé, un humain, qui probablement, décédé suite à un effondrement dans le sous-sol, je n'avais entendu qu'un léger tremblement, mais je n'y avais pas porté plus d'attention, depuis, l'homme n'est jamais revenu.

Doucement, je me relevais de ma chaise royale et lévitais jusqu'au rebord d'une fenêtre sans vitre et observais dehors : encore rien d'intéressant, ni personne d'intéressant. Mine déçue, je sortis de la salle en passant la porte sans l'ouvrir et parcouru tout le château pour vérifier s'il n'y traînait pas un cadavre par là en les jetant dans la mer, pour ne pas effrayer ceux qui viendrait par hasard.

Il devait être l'après-midi lorsque j'entendis un bruit sourd, très bruyant. Curieuse et excité, je me rendis jusqu'à la source en espérant voir un potentiel serviteur lorsque je tombais nez-à-nez avec une créature assez repoussante. Sur la surprise, je transformais mon bras en marteau et lui assénai un coup sur sa tronche. Sur le coup, je regardais le corps tomber au sol jusqu'à finalement me rendre contre de ce que je venais de faire. Curieuse, je m'approchais de la créature en vérifiant si elle était toujours vivante, mettant ma main devant son ''nez'' , je pouvais encore sentir son souffle. Cette pensée de le savoir vivant me ravissais, un nouveau serviteur pour exécuter mes ordres et puis, il ne pourrait pas dire non, je l'ai ''sauvé'' mais il ne saura pas que c'est moi qui l'avais assommé.

Je le traînais par les pieds difficilement quand tout d'un coup, je vis la porte principale s'ouvrir pour voir quelqu'un y entrer. Oh bordel, il allait fuir s'il me voyait. J'ai plutôt l'air d'aller cacher un cadavre qu'autre chose. Souriante, je me retournais vers lui.

'' C'est une belle journée, n'est-ce pas ? ''

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Rouyn-Noranda

Feuille de personnage
Pouvoirs : Avoir l'air très gentil >:)





Troy
Modérateur
Sam 8 Nov - 1:29
Become my slave creature


Dans ses nombreux et inutiles voyages, Judas avait vu de nombreux lieux, mais aucun n'égalait en beauté avec le château abandonné ! Aussi étrange que cela puisse paraître, la décomposition de la royale bâtisse lui donnait un charme particulier que le loup chérit dès qu'il l'eut vu. Les murs et planchers menaçaient à tous instants de s'écrouler, mais il adorait cela. La fragilité des briques lui permettaient de fermer les paupières pour écouter s'évaporer en sable chaque particules de ciment. Il aimait ces rares moments où il pouvait penser à autre chose qu'à sa malédiction : sa vie éternelle.

Déambulant dans les couloirs du château, Judas entendait d'autres êtres respirer. Leurs souffles résonnaient contre les parois de l'immense forteresse. Il croyait que les autres visiteurs étaient des monstres comme lui : il tenait donc à les éviter. Comme pour confirmer ses pensées, un être ignoble apparut à l’extrémité du corridor. Le loup ravala sa salive : il avait rarement croisé quelque chose d'aussi laid ! Il se rappela de la beauté d'Armand, et trouva cela presque blasphématoire qu'un machin aussi affreux puisse appartenir à la même race que son ancien compagnon.

L'atroce créature s'élança dans une course folle. De toute évidence, elle n'avait pas non plus toute sa tête. Elle percuta violemment le loup qui, par réflexe, le plaqua contre le mur de brique, fracassant sa cage thoracique avec une force brute. Il lâcha la chose et grogna. Visiblement effrayé, le monstre décida de changer de direction et courut de manière grotesque jusqu'à l'endroit d'où il venait, pour finalement le dépasser et disparaître on ne sait trop où.

Quelques secondes plus tard, Judas entendit un bruit assez puissant. Curieux, il choisit d'aller jeter un coup d’œil. Il longea le couloir sinueux et arriva à l'endroit où s'était réfugiée la chose. Il fut confus : devant lui se trouvait une femme assez bien construite, blonde, debout devant le cadavre - le loup l’espérait - de l'autre monstruosité. La femme se retourna, un sourire assez étrange collé au visage. Elle semblait un peu mal à l'aise dans cette situation.

« C'est une belle journée, n'est-ce pas ? »

Judas haussa ses larges épaules, peu intéressé par une possible conversation. Son regard était cloué sur le macchabée. Il voyait son torse se soulever difficilement. Visiblement, il gardait des séquelles de leur échange.

« Elle est pareille comme les autres. » répondit mollement le loup.

Il leva ses iris bleus vers l'esprit, car elle semblait bien en être une. Son aura restait d'une limpidité étonnante. Elle ne pouvait pas être vivante : c'était un fantôme, et un puissant, selon la force qu'elle dégageait.

«  Qu'arrive-t-il à cet être ? » demanda Judas en pointant le corps étendu de la dégueulasserie. « Pensez-vous qu'il mourra ? »

Il demeura stoïque et immobile, peu désireux à l'idée de se rapprocher de cette honte à Armand. À bien y penser, n'importe quelle créature était une honte à son ancien compagnon.

Pourquoi doit-il toujours me revenir en mémoire ?

Il passa ses larges paumes sur son visage en soupirant. Il détestait ses souvenirs.

----------------------------------------------------------

D A R L I N G 


What seems to be the matter, dear ? Why do you cry and shake with FEAR ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Dans un endroit luxueux et spacieux

Feuille de personnage
Pouvoirs : Elénoe : Esprit du vent et ramener l'âme des morts humains sous forme d'Esprit / Xecers : Tuer tout ce qu'il touche.





Xecers
Fondatrice
Mar 20 Jan - 2:25

Become my slave creature



Le principal intéressé semblait peu attentif à mes paroles, que d'impolitesse. Le regard sur l'odieuse créature qui m'avait heurté, le mi-chien , selon ma vue, n'était pas très enthousiasme, voir même sa voix manquait d'énergie, un peu de nerf voyons, surtout que pour un cabot, il faut faire le beau devant sa future maîtresse !

''Elle est pareille comme les autres.'' Répondit mollement chien-chien.

À mon premier examen, je pouvais distinguer qu'il n'était pas du genre bavard et que la solitude lui collait probablement la peau des fesses, son visage neutre, mais absence d'une quelconque lumière vivante dans ses yeux. Pourtant, presque l'air docile, j'avais des folles envies de le fouetter et de le martyriser, puisqu'il avait l'air presque de le demander. Puis, finalement, son regard se posa sur moi d'un manière à me juger. Gardant toujours mon air fier et royal, j'attendis que le grand canin réagisse enfin comme une créature normale qui se soucie peut-être du bien-être de ses compagnons. Non que j'éprouvais un sentiment de compassion, je trouvais juste cela amusant d'essayer de découvrir les différente facette de ce pauvre animal dépressif jusqu'au os ! Car oui, mes déductions sont très souvent vraies.

''Qu'arrive-t-il à cet être ?'' Demanda-t-il en pointant le malotru qui s'était présenté à moi sans prévenir. ''Pensez-vous qu'il mourra ?''

D'un certain côté, j'aurais voulu lui répondre que oui, surtout que je déteste tout ce qui est laid et désobéissant en prônant la beauté en premier, mais je manquais cruellement de serviteurs. Posant à mon tour mon regard sur lui, je l'observais minutieusement : il mesurait six pieds, donc relativement petit pour une créature, mais grand pour un humain. Des poils rêches et bruns. Les poils derrière sa tête ressemblaient beaucoup à de longs cheveux bruns et deux paires de yeux bleus à l'avant, comme un husky. Sur son torse, son ventre et ses joues, sa fourrure était plus claire. De plus, son corps était un vrai champ de bataille, énormément de cicatrice parcouraient ses muscles, gâchant son air presque mignon. Lâchant les pattes de l'inconscient, je m'adressai dignement à la Créature.

'' Je l'ignore, mais s'il est faible, il mourra, c'est évident.'' Dis-je sans retenu.

En me rapprochant de lui, je pris un air presque angélique, mettant mes mains sur mes hanches. Avec de tels muscles, il pouvait faire de grands travaux, soulever de grosses pierres, le travail de 4 humains. Le sourire collé aux lèvres, je repoussai une de mes mèches de cheveux de mon épaule du revers de ma main.

'' Sinon, petit chien, as-tu un nom ? J'aimerais bien le connaître. ''

Enfin, je m'en contre-fichais, le temps que je lui trouve un surnom, j'aurais déjà oublié son véritable. Rapidement, je jetais un coup d'œil derrière moi, vérifiant encore que la créature laide respire encore avant de retourner vers celui qui avait piqué ma curiosité.

'' Je me nomme Elénoe, pour certain, je suis une reine, bien que cela me soit agréable, je t'autoriserais à m'appeler ainsi''

Une technique simple visant à donner un faux avis sur soi par rapport aux autres pour mieux les trompés, voilà comment je m'y prends pour avoir des serviteurs.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Become my slave creature [ PV Judas ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Judas La Corde
» Base de Creature Monstrueuse?
» Judas et Narcisse[Pv Narcisse]
» Maison Biscornue et Discussion Tordue... [PV Judas Iscariote]
» Judas, maître de la cage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: RP abandonnés-
Sauter vers: