:: Pour les personnages :: Carte d'identité :: Présentations validées :: Créatures Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le monstre qui s'était pris pour un dieu

avatar
Localisation : Barils en feu





Shizuma
Modérateur
Sam 31 Déc - 12:48
▬ ft. Masamune Date dans Sengoku Basara

Carnation : Légèrement bronzée à cause du soleil
Taille : 6’3
Corpulence : Bâti, quelque part entre le juste assez et le bien bâti.
Cheveux : Il a les cheveux bruns, mais il n’a aucun intérêt à leur longueur. Ils sont donc parfois très longs, puis quand leur longueur l’énerve trop, il les coupe presque à ras le crâne. Il se moque de son apparence.
Yeux : Dorés
Signe(s) distinctif(s) : Il a des cicatrices partout sur le corps. Il cache ses oreilles animales avec une capuche.
Shizuma est un garçon assez immature. Il lui arrive par exemple souvent de rire de ses propres blagues, et d’être très vulgaire. Il respecte ses supérieurs, tels Régive ou Urame. Face au premier, il est si docile que ça en devient troublant. Face au deuxième, il est d'une nature très protectrice. Il ne juge personne pour leurs actes : il pourrait avoir un assassin devant ses yeux, il parviendrait tout de même à l'apprécier. Les seuls qu'il ne peut pas aimer, ce sont ceux qui blessent les gens qu'ils aiment. Impulsif, il prend très mal les insultes et peut se montrer violent quand on lui en lance. C'est un être très, très brutal, alors il vaut mieux être prudent quand on s'adresse à lui !  Si vous êtes une fille, il est encore pire. Il va probablement être le pire macho du monde avant de vous demander de coucher avec lui. Il est aussi plutôt têtu et légèrement avide de pouvoir. Il ne regarde de bas que ceux qui sont plus forts que lui : la puissance physique est donc très importante dans sa hiérarchie mentale. Si vous êtes trop faible, il y a de fortes chances qu'il ne prête même pas attention à votre existence.

Shizuma a aussi tendance, puisqu'il a été élevé par un dieu, à se considérer comme tel. Il ne montre pas vraiment de respect pour les divinités, se moque clairement d'eux. Il ne se présente jamais comme une créature d'illusion et va plutôt emprunter le titre de dieu de la guerre.
ShizumaLife’s too short, so I can’t wait !

Race : Créature d’illusion, loup.
Âge : 99 ans
Nationalité/lieu de naissance : Montem Dei Niflheim
Orientation Sexuel : Bisexuel, mais il préfère les femmes et les garçons efféminés.
Situation conjugale : Célibataire, mais amoureux de Régive.
Situation familiale : Protégé de Urame.
Pouvoir(s) : Très résistant même pour une créature d’illusion, il est étrangement capable de de rester vivant quelques secondes après que son cœur se soit arrêté. Il peut aussi se transformer en loup.

Il y eut un temps où, en terre sacrée, le dieu Maxwel dut être remplacé par une nouvelle divinité de la vie. Cette dernière prit le rôle de créateur de bêtes qu’avait le dieu déchu, mais, évidemment, en tant que remplaçant, elle ne possédait pas le talent remarquable de son prédécesseur. Ses premières créations furent de véritables échecs, et la première à qui elle réussit à insuffler de la vie fut terriblement endommagée. C’était Shizuma.

Il était une bête assez médiocre, au corps beaucoup trop humain malgré le fait qu’il était évidemment une créature. Il était né comme un enfant humain, c’est-à-dire inadéquat pour le combat.  On dût lui trouver un gardien, mais peu de divinités voulaient s'abaisser à élever un esclave. Ce furent un couple de dieux secondaires qui eurent la responsabilité de s'en occuper.

Sauf que ces dieux-là, à l'apparence amicale, étaient des amants qui supportaient pleinement la cause humaine. Ils voulurent élever Shizuma dans le but qu'il défende les hommes au péril de sa vie. Ils n'avaient pas de considération pour le loup : ils voulaient une machine de guerre. Ils oubliaient parfois, souvent de le nourrir. Ils lui hurlaient dessus quand il voulait un peu d'attention.

L'homme qui a tué ceux qui l'avaient adopté était aussi un dieu. Dégoûté par leur comportement hérétique, Urame - c'est comme ça qu'on le connaissait, à l'époque, parce qu'il n'était même pas encore Juge - témoigna contre eux à Régive à la cour du Paradis. Ils furent bannis, et Shizuma, oublié. Enfin, presque oublié, parce que Urame avait lu dans les esprits des déchus. Il avait vu leur plan atroce - celui de dresser une bête pour tuer d'autres dieux - et il voulut donc se débarrasser du monstre avant que celui-ci ne se retourne contre ses créateurs. Mais quand il arriva à leur réserve, prêt à tuer la créature, il vit une toute petite chose chétive, probablement affamée et qui avait l'apparence d'un enfant humain. Il la ramassa contre lui et décida qu'il était trop cruel de punir Shizuma pour le crime de ses parents. Il en prit soin, et c'est comme ça que Shizuma gagna l'amour et le respect qu'il a pour l'homme qui, à l'époque, n'était pas encore Juge.

À ses quatorze ans, leurs chemins se séparèrent. Urame était devenu un Juge réputé et sa place se trouvait maintenant en terre sacrée - là où Shizuma ne pouvait aller. Peu importe ! Il rejoint une meute d'autres créatures et vécut une existence de barbarie qu'il adora. Ce carnage envers les humains chéris par ses premiers parents étaient peut-être une vengeance inconsciente. C'était peut-être pour cela qu'il y prenait autant de plaisir. Peut-être pour cela qu'il était si violent, et que ses compères l'admiraient autant.

Mais sa boucherie prit fin à ses 35 ans.

Shizuma avait vieilli comme un humain, et ne s'était jamais fait tuer par un ennemi. Son endurance et sa brutalité avait empêché les blessures d'être mortelles. À ses 35 ans, pourtant, il connut le sort que bien d'autres de ses compagnons avaient connu. Un groupe de mercenaires, le connaissant bien car il avait une réputation de monstre parmi les monstres, se dressèrent à dix contre lui. Il en tua cinq, en blessa quatre, mais fut transpercé par la lame d'un dernier. Il s'effondra au sol et sentit son cœur cesser de battre peu à peu. Il recracha rouge et trembla. Il n'aimait pas ce qu'il ressentait. Il avait l'impression que s'il mourrait là, il ne reviendrait plus jamais. Il avait peur. Quand son sang pompa une dernière fois, il sut qu'il ne devrait pas se réveiller. Que sa différence de croissance était une erreur génétique et qu'elle allait l'empêcher de revenir.

Régive avait remarqué que son nouveau dieu de la vie avait créé une bête déformée. Ça l'avait ennuyé, mais il n'y prêta pas trop attention. Par contre, quand il vit que ce dieu stupide avait aussi créé d'autres malformations, il se dit qu'il devait faire quelque chose pour punir cette paresse. Alors quand il vit le loup qui grandissait comme un humain s'écraser au sol et que ses cellules ne se régénéraient pas naturellement, il décida d'agir. Il ramassa son dieu et lui désigna l'énorme erreur qu'il avait créée. Il l'amena sur terre, le jeta sur le cadavre de sa créature et lui dit : « Tu vas le ramener à la vie, parce que si tu avais fait ton travail correctement, il ne serait pas mort, là, par terre, et on aurait des créatures dignes de ce nom à la place de chatons et de choses déformées comme ça. » Le dieu de la vie lui répondit : « Mais Régive, ça fait trop longtemps qu'il est mort, je ne peux pas le ramener .. » « Ça n'est pas mon problème. » Le pauvre dieu usa de ses pouvoirs jusqu'à un épuisement presque total, mais il réussit à ramener Shizuma. Ce dernier fut éternellement reconnaissant envers le dieu des illusions. Il vint à le considérer comme le seul dieu qui, avec son père, méritait son respect. Par son sauvetage pas du tout motivé par de la compassion, Régive avait signé l'amour éternel de Shizuma.

Le retour du loup fut aussi accompagné d'un autre point. En effet, les pouvoirs du dieu de la vie, trop puissants, avaient non seulement réparé la croissance et le cycle de résurrection de Shizuma, ils lui avaient aussi donné une endurance fort supérieure à celle des autres bêtes. Il est ainsi capable de vivre quelques instants malgré un arrêt cardiaque. Des petites minutes, certes, mais assez pour que ça soit inhumain.  

A votre propos

Pseudonyme : Ta face
Âge : J-je suis un enfant ok
Commentaire : Mes histoires sont de plus en plus longues je me suicide


----------------------------------------------------------



H e '  s       a     w o l f     i n      d i s g u i s e
Revenir en haut Aller en bas
Le monstre qui s'était pris pour un dieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» On croise souvent sa destinée par les chemins qu'on a pris pour l'éviter | Jason
» Désolée, je t'es pris pour quelqu'un d'autre [TERMINÉ]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» [BK001] Les Shinobi pris pour cibles !
» [Rp mission Avec Elsa Scarlet] Et dire qu'au départ c'était juste pour amuser la galerie.... Jerenn vs Elsa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pour les personnages :: Carte d'identité :: Présentations validées :: Créatures-
Sauter vers: