:: Niflheim :: Silvam Forest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon cher ami... [PV Maheo]

avatar
Localisation : Près.. Très près des humains mâles..

Feuille de personnage
Pouvoirs : Force surhumaine, peut sortir et rétracter ses ailes, peut changer ses ongles en dards, a une excellente vision, ne peut mourir.





Bee
Modératrice
Mer 16 Nov - 18:25

Mon cher ami...


Je l'ai perdu, où est-elle ? Cette forêt n'est pas si grande pourtant et elle n'est pas si petite... Les humains, ça peut rétrécir ???

Bee regarda autour d'elle, en panique. Grâce à ses ailes, elle pouvait se déplacer rapidement. Pourtant, elle avait réussit à perdre sa cible. Elle poursuivait cette humaine depuis une demie heure. Leur poursuite n'avait pas été que de la course, mais aussi une longue et pénible partie de cache-cache. Jusqu'à maintenant, elle l'avait toujours retrouvé, mais depuis qu'elles étaient entrées dans cette forêt...

Je dois retrouver cette sal*pe. Elle a tué mon âme soeur... Mais qu'est-ce que je m'en fous de cette roche à son annulaire, cet homme m'appartenait !

Il y a une heure, Bee avait rencontré ce qu'elle considérait comme son âme soeur. Elle avait suivit l'homme jusqu'à sa maison, où elle rencontra sa femme. Cette dernière engueula son mari puisqu'il ne voulait pas se débarrasser de Bee. Il l'aimait bien, disait-il. Il faut croire que cet homme avait un faible pour les yandere, puisque sa femme lui planta un couteau dans la gorge en l'insultant de porc infidèle. La femme retira ensuite le couteau et poussa Bee avant que celle-ci réalise ce qui venait de se passer. Impuissante, la créature prit l'humain dans ses bras et elle le regarda se vider de son sang. Elle murmura à l'oreille du cadavre qu'elle allait le venger. C'est alors qu'elle entreprit sa chasse. Courant pour sa vie, la femme tenta de semer la créature en se cachant à plusieurs reprises. Rien à faire, Bee finissait toujours par la voir grâce à ses sens aiguisés. C'est ainsi que les deux femmes se retrouvèrent dans la forêt. Bee se posa après plusieurs minutes de recherche. Elle regarda autour d'elle. Rien ne bougeait, mis à part les feuilles sous l'effet du vent. Avec son excellente vue, elle essaya de scruter l'horizon.

'' YAH, sort de ta cachette et vient me consoler de ton sang chaud entre mes dards ! ''

Soudainement, la créature entendit un cri derrière elle. À peine l'eut-elle entendu qu'un poid la renversa sur le dos. Bee sentit la femme sauter sur elle. Cette dernière lui cria de mourir et elle tenta de lui défigurer le visage à coup de couteau.

P'tin, mais elle a de la force pour une humaine, j'arrive pas à me défaire de son emprise... Je ne peux pas éviter ses coups et réfléchir à comment la déloger en même temps... C'est dans ces moments que j'aurais besoin d'un prince sur un cheval blanc !


----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Pas dans ton lit, malheureusement.

Feuille de personnage
Pouvoirs : Shapeshifter





Maheo
Modérateur
Lun 19 Déc - 19:07
feat. Bee
Mon cher ami
Pour commencer, Maheo n’a pas de cheval blanc. Certes, il peut être un cheval, mais depuis ses premières transformations équines, il a toujours été un cheval noir. Le blanc, c’est salissant, et ça empêche de bien se camoufler en forêt.

Parlant de la forêt, Maheo aimait bien se promener entre les arbres. Il n’aimait pas vraiment grand-chose, mais les feuilles craquant sous ses pieds et la vision d’un écureuil, d’un oiseau ou même du plus ridicule insecte – tous ses enfants imparfaits – le réjouissaient. Il lui arrivait donc souvent de se coucher à l’ombre d’un chêne et d’y dormir, attendant simplement que son temps éternel s’écoule. Il était arrivé à un stade de sa vie où plus rien ne le faisait réagir, au point où cet ennui du repos dans une futaie ne l’ennuyait même plus.

Il y avait bien une chose qui le faisait réagir, et ce matin – ou cet après-midi, il ne comptait plus le temps non plus : il avait bien rapidement fait d’être confus quand la déesse du temps avait essayé de lui expliquer comment les heures fonctionnaient – cette chose s’était décidé à entrer dans son horaire. Maheo réagissait aux créatures. Oui, Maheo aimait la forêt, les animaux, et même les feuilles sur le sol, mais il adorait ses créatures. Ainsi, alors qu’il se reposait contre l’écorce d’un arbre, une marmotte confortablement couchée sur ses cuisses, il vit au loin l’une de ses filles qui semblait chercher quelque chose. Il ne l’avait jamais vue auparavant, faute de sa trop nombreuse progéniture, mais déjà il était sous son charme. Il se dit que ça ajoutait du bonheur à sa paisible journée.

Il y avait aussi une autre chose qui faisait réagir Maheo, mais elle était liée à son amour pour sa création. C’était la violence envers ses créatures. Être généralement calme, il était inhabituel de le voir froncer les sourcils, alors sortir les crocs, c’était encore plus rare ! Mais cette fois, il allait le faire. Parce que sa belle enfant, cette nouvelle créature adorable, délicate comme une abeille, venait de se faire sauvagement attaquer par un monstre armé d’un couteau !

Déposant doucement quoique rapidement la marmotte au sol, il prit une course sous forme humaine, mais se dépêcha à se transformer en un meilleur sprinter. En un bon, son nez devint noir, ses oreilles s’arrondir et son corps se couvrit d’une courte fourrure blonde et noir. Comme tel, Maheo le guépard atteint la position de l’agression à une vitesse alarmante et sauta sur le meurtrier, qu’il poussa de sa précieuse enfant et étrangla à l’aide de sa puissante mâchoire. Il ne fut pas long que ce prédateur atroce poussa son dernier souffle, et Maheo se détacha de son cadavre pour tourner le regard vers sa princesse qui, il espérait, était maintenant hors de danger.  
GOTHEIM sur Never Utopia

----------------------------------------------------------

Why can't you see that you are my child ?


Why don't you know that you are my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Près.. Très près des humains mâles..

Feuille de personnage
Pouvoirs : Force surhumaine, peut sortir et rétracter ses ailes, peut changer ses ongles en dards, a une excellente vision, ne peut mourir.





Bee
Modératrice
Jeu 12 Jan - 15:59

Mon cher ami...
Cette sal-... Mais- Qu'est-ce que-...?

Une ombre passa soudainement au-dessus de la créature. En un instant, le poids écrasant de l'humaine avait disparu. Rapidement, la créature se releva en un battement d'aile. Un félin au corps élancé s'acharnait sur le cou de ce qui était auparavant son assaillante. Sa connaissance des animaux n'étant pas très développée, elle ne savait donc pas le nom exact de l'animal devant elle. Ce qu'elle savait cependant, c'était que ce genre d'animal n'avait pas sa place dans une simple forêt. La première explication qui vint à l'esprit de la créature était qu'il s'agissait d'un rival, d'une autre créature venue tuer des humains. La jeune fille ne s'entendait pas très bien avec les autres créatures. Généralement, elles la méprisaient pour son... « amour » des humains. Certes, elle tue les femelles pour le plaisir de les tuer, mais les autres créatures ne l'ont jamais acceptés comme l'une des leurs. Pour cette raison, Bee considéra automatiquement la créature devant elle comme un ennemi. L'esprit de la jeune fille était bon pour effacer de sa mémoire des éléments importants comme le fait que cette créature venait de lui sauver le derrière. Ce n'est pas comme s'il s'agissait d'une situation de vie ou de mort, puisque Bee ne connaîtra jamais la mort, mais il faut admettre que sans l'intervention du félin, elle aurait dû attendre 3 jours avant de pouvoir assouvir son désir de vengeance. Mais peu importe, Bee avait déjà oublié le cadavre au cou littéralement ouvert gisant derrière l'animal. La créature allongea ses dards et se posa au sol. Elle plia ses genoux et elle se mit en position défensive. Ses mains étaient placés devant elle, prêtes à se défendre d'une éventuelle attaque provenant de son vis-à-vis.

'' Approche-toi si tu l'oses, mais sache qu'une abeille de ma taille, ça ne laisse pas qu'une petite piqûre. ''

La jeune fille s'imaginait déjà confectionner des vêtements avec le cadavre de l'animal.

Je vais en faire une veste... Non je sais, un beau foulard ! Une telle fourrure, quel gâchis qu'elle soit sur un être vivant. Je dois remédier à cette situation le plus rapidement possible. Je suis sûre que les Hommes me tomberont tous dans les bras avec un aussi beau vêtement !



----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Pas dans ton lit, malheureusement.

Feuille de personnage
Pouvoirs : Shapeshifter





Maheo
Modérateur
Sam 21 Jan - 0:27
feat. Bee
Mon cher ami
Malheureusement, sa petite protégée s’était positionnée prête à l’attaquer ! Pauvre enfant, il était évident que l’attaque l’avait envahie de stress.

« Approche-toi si tu l'oses, mais sache qu'une abeille de ma taille, ça ne laisse pas qu'une petite piqûre. »

Il ne doutait pas un instant des qualités combattives de sa fille. Il la savait dangereuse, sûre d’elle, presque parfaite. Elle pourrait facilement déchirer sa peau avec son dard, ainsi que celle de n’importe quel autre dieu. Il aurait pu partir, simplement – sa douce enfant était libérée du danger – mais son cœur de père l’empêchait de la laisser le haïr. Alors, il réfléchit.

Maheo ne réfléchissait pas souvent. En effet, la réflexion était pour lui une qualité humaine, donc à éviter. Il préférait fonctionner par instinct, vertu perfectionnée par ses animaux. Pourtant, en ce moment, il savait qu’il devait se laisser à une pause. Il avait compris que sa princesse le considérait comme une menace. Évidemment, sa forme était celle d’un carnivore meurtrier, rapide, efficace. Il comprenait sa crainte, même si elle n’était pas réellement fondée, considérant que son enfant était plus puissante qu’un simple animal.

Il abandonna sa forme féline pour une forme humanoïde. Certes, il n’aimait pas devenir humain, mais, il devait l’admettre, c’était celle qui se prêtait le mieux à la conversation. Il lui hocha la tête pour lui faire comprendre qu’il savait qu’elle pouvait le blesser.

« Je ne veux pas t’attaquer. Ne t’inquiète pas. »

Il espérait que cela serait une tactique appropriée.  

GOTHEIM sur Never Utopia

----------------------------------------------------------

Why can't you see that you are my child ?


Why don't you know that you are my mind ?
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Mon cher ami... [PV Maheo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Petit décor rapide pour pas cher.
» Passage rapide cher le forgeron
» 2épée cataclysme pas cher
» [Arcani] Une passion qui coûte cher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Niflheim :: Silvam Forest-
Sauter vers: