:: Archives :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Haine, Colère, Souvenirs [Feat. Urame]

avatar
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Pouvoirs : Contrôler le sang.





Silver
Administrateur
Mer 20 Avr - 17:23




Haine, Colère,

Souvenirs


                                                                                 Silver feat Urame


La campagne n'était pas son truc. Isolé du reste de la population pour se regrouper dans un endroit et y bâtir un petit village, il trouvait cela juste... Ennuyant. Surtout lorsque tout est calme, que rien d'intéressant se passe. Vautré dans un lit avec une de ses conquêtes de la veille, il se leva, passant à travers le faisceau lumineux qui l’éblouit légèrement. Une main devant son visage, il recouvrit sa vue courtement perdue. Sortant des draps, il fit sur ses deux jambes, nues et fraîches.

S'étirant, il se dirigeait vers la fenêtre pour observer le temps qu'il faisait. Comme d'habitude, horrible. Il y avait encore pleins humains dans les rues. D'un regard sombre, il s'adossa contre le cadre et y croisa les bras. Au même moment, l'humaine se réveilla, l'air endormi. D'un sourire charmeur, Silver lui offrait la plus belle vue qu'une femme pouvait avoir sur un homme. S'approchant de l'humaine, il lui prit le menton en le relevant vers lui et lui murmura à l'oreille quelque chose d'indécent. Elle rougissait grandement avant de se cacher sous les couvertures. Satisfait, le dieu s'habillait de ses vêtements habituels et se dirigeait vers la porte. Il était si facile de manipuler les humains, particulièrement les humaines. Être gentleman, faire attention à sa personne et satisfaire ses désirs et voilà, dans la poche. Silver adorait manipuler, cela lui donnait un sentiment de supériorité, augmentant son estime de lui-même.

Mais avant, il était différent. Tout le contraire de l'homme sanglant et avide qu'il est devenu. Pour protéger sa sœur, Tomogue, la Déesse du sommeil, il dut manipuler tous ceux qui étaient proche de lui pour obtenir leur faveur et se hisser dans la hiérarchie et être au rang qu'il est en ce moment. Bien qu'il ne détestât pas ce qu'il était devenu et les loisirs qu'il pratiquait, il se sentait toujours un peu mal lorsqu'il pensait à sa sœur. Cela devait faire plusieurs années qu'il ne l'avait pas vues. Ses responsabilités et ses devoirs l'empêchaient de la voir. Il voulait la voir, savoir si elle allait bien.

Sur ces pensées, il sortit de l'auberge et croisait du regard un homme. Curieux, il le fixa durant quelques secondes avant de se rendre compte qu'il le connaissait, un autre dieu.. C'est chiant, évitons-le. Il détestait les autres dieux, surtout ceux qui voulaient du mal à sa sœur. Bien qu'il fût officiellement du côté des dieux, cela ne le dérangeait pas qu'ils se fassent massacrer par les humains.

Silver se dirigeait vers un direction jusqu'à ce qu'il se demande ce que l'autre Dieu pouvait bien faire ici. Ce type n'était pas du genre à aimer les humains et être parmi eux, au contraire, il les considérait comme des êtres inférieurs. D'un coup bien curieux, il se retourna. Même s'il n'aimait pas les dieux, si cela pouvait le divertir un peu, il n'avait aucune limite. Le suivant, il lui tapotait l'épaule lorsqu'il fit assez proche.

« Comme ça, on se promène parmi les vermines, Urame ?»




----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Pouvoirs : Lire dans les pensées et transmettre les siennes





Urame
Modérateur
Sam 4 Juin - 0:22

Haine, Colère, Souvenirs


Agenouille-toi !







 
Il méprisait ces créatures que ses semblables avaient créées. Pourquoi vouloir produire telles horreurs ? Ces humains morvaient, reniflaient et bavaient – choses ingrates que les dieux supérieurs, eux, ne faisaient pas. De plus, ces hérétiques n’avaient aucun respect pour leurs dieux. Ils avaient même fini par chasser ceux-ci, comme s’ils prétendaient que ceux qui leur avaient donné la vie n’étaient que de simples vermines ! Ingrates créatures étaient ces humains, vraiment. Urame préférait éviter leur contact. Il avait presque peur d’attraper une peste quelconque propagée par ces animaux qui le rendrait peut-être aussi stupide qu’eux.
 
Pourtant, il était là, encore une fois, circulant dans ce village barbare. Il n’aimait pas côtoyer les humains, alors que faisait-il en leur territoire ? Il faut d’abord comprendre que Urame est le Juge – c’est-à-dire le dieu supérieur, mais ça c’est selon ses dires – et qu’il a reçu comme devoir de Régive – un autre dieu, moins mirifique que Urame, mais qui mérite tout de même son respect – de chasser et condamner les divinités infidèles. Or, il arrive souvent que ces mutations de la race pure habitent, pour une raison totalement absurde, le monde des hommes. Urame, étant un dieu supérieur, envoyait habituellement d’autres dieux moins importants récupérer ces honteuses malformations divines. Il ne pouvait se permettre, lui, de respirer le même air que celui des hérétiques ! Or, cette fois-ci, le dieu de la danse latine était à la pêche, celui des finances, en voyage – le monde des dieux n’étant pas bien grand, Urame s’était longtemps demandé où diable son subordonné avait-il pu prendre des vacances – et celui de l’écriture était malade. Les autres incapables ayant aussi trouvé des raisons tout aussi ridicules de ne pas travailler, Urame avait été obligé de faire la sale besogne par lui-même. Il était le Juge, bon sang ! Le plus grand des dieux ! Le meilleur ! Pourquoi devait-il donc s’abaisser à ramasser les déchets de leur espèce ?
 
Il avait voulu se trouver un remplaçant, mais Régive lui avait ensuite expliqué que celle qu’il considérait misérable ne pouvait pas se faire interroger par un simple dieu. Urame n’avait donc réellement pas le choix de faire ce travail lui-même. Tomogue, c’était le nom de la déesse, était la sœur de Silver, l’un des auto-proclamés dieux principaux – dont Urame ne faisait pas partie, ce qui était absolument idiot. Tomogue était une déesse médiocre. Elle possédait de grands pouvoirs, mais une faible maîtrise de ceux-ci. Dangereux était un tel cas, alors Urame trouva bon lui couper les ailes. Il voulait éviter les problèmes ainsi que la honte qu’amènerait une telle difformité à leur race supérieure.
 
Malheureusement, la petite truie vivait avec les hommes.
 
Qui avait donc décider qu’il était sain pour un dieu de côtoyer les hommes ! La plupart d’entre eux en devenait encore plus pathétique ! C’est ainsi qu’Urame se retrouva là, dans cet enfer humain, à espérer attraper la petite miséreuse rapidement. Chaque doux souffle d’homme qu’il sentait lui amenait un frisson de dégoût si violent qu’il passa vomir à plusieurs reprises. Il croyait, pourtant, que ça serait tâche rapide, s’il ne trouvait aucun contretemps …
 
-       Comme ça, on se promène parmi les vermines, Urame ?
 
Il avait décidemment beaucoup de chance ! De tous les retards, de tous les dieux qu’il aurait pu rencontrer, il avait fallu que ça soit lui ? Le frère de l’enfant retardée !
 
-       Je fais mon travail, grinça-t-il en essayant de ne pas teinter sa voix du mépris qu’il éprouvait pour tout le monde, je n’ai aucun plaisir à être ici, mais il faut bien que quelqu’un s’occupe de nos infidèles.
 
Silver puait le sexe féminin. C’était horrible. Son cerveau était infesté de visions d’une chair humaine de femme. Il rappela à Urame son fils, mais son garçon était moins passionné, plus avide, rapide, sadique. Zero aimait les sensations. Silver avait un amour pour le corps des vénus que Urame ne comprenait pas, voir qu’il détestait.
 
-       On dirait bien que quelqu’un s’amuse ici, marmonna-t-il.

----------------------------------------------------------


L e t   m e   f l y   o n c e   a g a i n
Give me back my innocence, cause I wish to dream again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Pouvoirs : Contrôler le sang.





Silver
Administrateur
Sam 4 Juin - 1:13




Haine, Colère,

Souvenirs


                                                                                 Silver feat Urame


Il ne semblait pas particulièrement enjoué avec la mine qu'il avait... Quoi qu'il eût toujours une mine crispée et constipée lorsqu'il le voyait. Le fixant, il attendit patiemment une réponse de celui-ci, car malgré tout, cela l'intriguait. Le grand Urame, celui qui avait presque peur de chopper une maladie du cerveau provenant d'un hérétique ou d'un humain le dégoûtait. Peut-être n'avait-il pas eu d'autre choix ? Il avait peut-être été investit d'une ''Sainte mission'' à la noix ? Silver supposait bien des choses.

« Je fais mon travail, je n’ai aucun plaisir à être ici, mais il faut bien que quelqu’un s’occupe de nos infidèles.»

Il cherchait donc un Dieu qui s'était amouraché des humains ? Mais pourquoi c'était lui qui allait le repêcher ? Normalement, il envoie des dieux mineurs et voilà le travail. Il n'était pas du genre à salir sa robe blanche.

Passant sa main dans ses cheveux, il regardait Urame qui le regardait d'un air supérieur ET dégoûté. C'est vrai, il devait savoir maintenant qu'il revenait d'une ''nuit'' avec une humaine, ce religieux pouvait lire dans ses pensées.

« On dirait bien que quelqu’un s’amuse ici.»

Souriant, comme à son habitude, Silver leva la main et la mit sous son menton, d'un air moqueur.

« L'on fait ce qu'on peut pour se divertir.»

En y réfléchissant, comment Urame pouvait espérer trouver un Dieu en cet endroit infesté d'êtres humains à ras-bord ? Ils étaient tous dans des corps semblables. Il devait savoir qui s'était exactement, ce ne devait pas être n'importe qui. Un dieu important ? Peut-être que si il l'accompagnait, il allait faire la rencontre d'une Déesse qui le connaissait bien et après s'avoir fait Déesse Déchu, il allait être là pour la réconforter jusqu'à ce qu'il s'en lasse et aille voir ailleurs. Bon, pour lui, c'était mieux que rien, il ne voulait surtout pas s'ennuyer plus qu'il commençait à l'être.

« Ce doit être quelqu'un de spéciale pour que toi, la Princesse blonde, se déplace par elle-même.»

D'un coup de regard à gauche, il prit un air plus sérieux. Il voulait encore se moquer d'Urame

« Qui est-ce ? Un pauvre qui n'avait fait de mal qu'à ta petite personne ?»



----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Pouvoirs : Lire dans les pensées et transmettre les siennes





Urame
Modérateur
Sam 4 Juin - 14:12

Haine, Colère, Souvenirs


Jeu de provocation







 
Son sourire était imprégné de moquerie. Quelle était cette attitude irrespectueuse par rapport à un collègue dieu ?
 
-        L'on fait ce qu'on peut pour se divertir.
 
Mais sauter des humaines n’était pas divertissant ! C’était dégoûtant, à la limite, hérétique, à l’extrême. Silver n’y pensait plus, ce qui était bien – si Urame devait être témoin de la nudité des conquêtes du petit dieu encore une fois, il allait vomir – cependant il sembla s’interroger sur l’accusée. Et le voilà qui se faisait encore des scénarios sur ce qu’il pourrait bien faire avec la future déchue … Urgh. Pourquoi devait-il obligatoirement tout ramener à son entre-jambe ? Bonne chose qu’il ne sache pas que son fantasme était sa propre sœur.
 
-        Ce doit être quelqu'un de spéciale pour que toi, la princesse blonde, se déplace par elle-même.
 
S’il y avait bien une chose qu’il haïssait autant que la création de ses collègues, c’était de se faire traiter de femme ! Il n’était pas de chair douce comme ces corps trop fins, il avait les épaules fortes, les hanches minces. Il était homme. Pire, avec l’idée que son interlocuteur se faisait du sexe féminin, Urame craint qu’il s’agisse d’une forme de charme. Il avait vraiment mieux à faire.
 
-         Qui est-ce ? Un pauvre qui n'avait fait de mal qu'à ta petite personne ?
 
Urame était un professionnel qui ne descendait jamais pour sa propre satisfaction. Jamais. Enfin. Presque jamais. Cette fois, il n’avait pas eu le choix. Ne pas se rappeler les circonstances. Non. Il était plus fort que ça. Plus fort qu’une poignée de souvenirs. De cauchemars. Plus fort qu’une insulte d’un dieu pathétique.  

-        Ta sœur, Tomogue, cracha-t-il, blessé par les deux phrases du dieu.
 
Il savait que c’était de la provocation, mais il s’en moquait. Ce n’était qu’une vérité profitable pour déranger l’autre imbécile sadique. Il n’avait d’ailleurs aucune envie de rester plus longtemps avec lui : il savait pertinemment que sa réponse le fâcherait. Il n’avait pas besoin de le constater. Ainsi, il lui tourna le dos, toujours attentif à ses pensées pour parvenir à éviter un coup si l’animal rejetterait sa rage sur lui.
 
-        Tu m’excuseras, mais j’ai du travail à faire. Tu m’as déjà fait perdre mon temps, beaucoup. Ça a été une horreur de te parler et j’espère franchement ne jamais te revoir.
 

----------------------------------------------------------


L e t   m e   f l y   o n c e   a g a i n
Give me back my innocence, cause I wish to dream again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Pouvoirs : Contrôler le sang.





Silver
Administrateur
Sam 4 Juin - 23:41




Haine, Colère,

Souvenirs


                                                                                 Silver feat Urame


Il semblait avoir légèrement touché un point sensible. Il l'avait un peu taquiné, c'était probablement pour cela qu'Urame dégageait une aura sombre qui voulait dire ''Tu m'approches, je t'égorge.''. Ce type était tellement difficile d'approche qu'il avait toujours eu l'impression de devoir parler à un mur. D'un regard un peu distrait, Silver regardait le cul d'une magnifique humaine passer.

«Ta sœur, Tomogue.»

D'un coup sec, il se retourna vers Urame, consterné. Il avait dit quoi cette bitch ?Il recherchait sa soeur pour la déchure ? Pourquoi ? Elle n'avait jamais montré d'intérêt aux humains.. Enfin, c'était ce que Silver voulait croire. Mais donc... Si Urame se devait d'aller interroger sa soeur, c'était que ce connard de Régive en voulait à sa soeur. Une mine irritée s'affichait dans son visage.

«Tu m’excuseras, mais j’ai du travail à faire. Tu m’as déjà fait perdre mon temps, beaucoup. Ça a été une horreur de te parler et j’espère franchement ne jamais te revoir. »

Il partait comme s'il n'avait rien dit de grave ? Que cela était normal ? Cela n'allait pas arriver. S'approchant de lui, Silver étira sa jambe soudainement et rapidement pour faire trébucher Urame. D'un regard sombre, il le regardait, comme s'il était devenu un ennemi qu'il devait détruire, qu'il devait éliminer avant qu'il n'atteigne sa soeur et la détruise.

«Pourtant, ce fut un plaisir pour moi de te parler, j'ai pu t'intercepter avant.»

Il ne devait pas la voir, il ne devait pas s'en approcher et osé vouloir la teindre de noir. Sa sœur était pure et elle le resterait. Silver s’abaissait à Urame pour l’empoigner. D'un regard noir, il le regardait.

«Je ne te laisserais pas le temps de t'en approcher, perdons encore du temps... Jusqu'à ce que tu oublies... Ou que tu meurs.»



----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Pouvoirs : Lire dans les pensées et transmettre les siennes





Urame
Modérateur
Dim 5 Juin - 13:10

Haine, Colère, Souvenirs


Icare







 
Il n’avait pas pensé à son geste avant de le faire. Ça avait été automatique, instinctif. La rage qui l’habitait s’était libérée. Silver était vraiment un être fait de pulsions : sexe et violence.
 
Urame se retrouva au sol. La peau de ses mains et de ses genoux se déchira pour accueillir en elle des morceaux du pavé. Il eut terriblement mal. Il avait déjà des cicatrices semblables aux jambes, le coup ne fut donc que plus meurtrissant. Il lança un regard froid à son agresseur, le maudissant pour son impertinence. Il ne faisait que son travail ! Il n’avait pas à être puni pour être un bon travailleur. Il sentait le désir de sang qui bouillait en ce dieu pathétique. Mais il ne le laisserait pas le détruire.
 
-       Pourtant, ce fut un plaisir pour moi de te parler, j'ai pu t'intercepter avant.
 
Puis, l’amour. Silver aimait sa sœur et dans toute sa haine, il était facile de le percevoir. Il l’adulait. Elle était sa déesse. Une créature de pureté. Urame pensa que ce n’était pas la première fois qu’il corrompait un être innocent. La dernière fois, ça lui avait coûté sa santé mentale et ses nuits sans rêve. Il n’avait plus que des cauchemars, depuis. Ses souvenirs rendirent Silver effrayant, plus que lorsqu’il l’avait poussé au sol. Il le saisit par sa chemise, et Urame trembla.
 
-        Je ne te laisserais pas le temps de t'en approcher, perdons encore du temps... Jusqu'à ce que tu oublies... Ou que tu meurs.
 
Oublier ? Oh, si seulement ! Si cet imbécile de dieu le rendait amnésique, il lui pardonnerait bien son insolence. Mourir ? Certainement. S’il n’arrivait pas à le faire oublier, mourir semblait une bonne solution. Décidemment, Silver était l’agresseur avec le plus de sympathie qu’il avait jamais rencontré.
 
-        Écoute-moi bien, sale rat, je suis le Juge. Mes décisions sont justes, et elles sont approuvées par notre ami Régive. Si tu veux te plaindre, c’est à lui qu’il faut que tu parles.
 
Il lui donna un coup sur la main, ce qui lui permit de se libérer de la prise du dieu. Il en profita pour se lever. Il était plus haut que la misérable chose à ses pieds. Ses tremblements aux genoux – eux se rappelaient de leur mauvais traitement ! – faisaient tâche dans son orgueil. Même s’il avait pu rêver aux paroles de l’autre homme pendant un instant, le voir ainsi le répugnait à l’idée de laisser pareil personnage être le salvateur de sa mémoire.
 
-    Si tu me déranges trop, je peux te bannir aussi, le menaça-t-il d’un ton calme. Le motif serait que tu as voulu protéger une hérétique, bien sûr. Puis, je peux ajouter quelques mensonges aussi … ils me croient tous, de toute façon, ces imbéciles.
 
J’ai plus de pouvoir que toi, si tu essaies de me faire tomber, tu te brûleras les ailes.
 

----------------------------------------------------------


L e t   m e   f l y   o n c e   a g a i n
Give me back my innocence, cause I wish to dream again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Pouvoirs : Contrôler le sang.





Silver
Administrateur
Lun 6 Juin - 16:20




Haine, Colère,

Souvenirs


                                                                                 Silver feat Urame


Il n'avait plus vraiment d'intérêt à s'amuser. Il le regardait, désirant le réduire à néant pour éviter qu'il entre en contacter avec sa chère et pure soeur Tomogue. Il n'y touchera pas, il ne l'approchera pas. Plissant les yeux, il attendit, il attendit qu'il parle, qu'il dise ce qu'il allait faire maintenant. Si cela ne lui convenait pas, il allait le tuer, tout simplement.

« Écoute-moi bien, sale rat, je suis le Juge. Mes décisions sont justes, et elles sont approuvées par notre ami Régive. Si tu veux te plaindre, c’est à lui qu’il faut que tu parles.»

Recevant un coup, il le relâcha, tout en gardant son regard sur lui. Il le savait, Régive aussi était dans le coup. Le connaissant, il était du genre à prendre tout à la légère, il devrait se dire que quelqu'un comme Tomogue n'avait pas sa place parmi eux. Il ne l'accepterait pas, il ne la laisserait pas seule dans le monde cruel et hostile qu'était le Niflheim. Silver ne se souciait pas que les gens le détestent, qu'il le méprise dans l'ombre, mais il ne supportait pas qu'on aille jusqu'à faire du mal à sa soeur. Urame aura beau être approuvé par Régive, mais Silver ne l'approuvait pas.

«Si tu me déranges trop, je peux te bannir aussi, le menaça-t-il d’un ton calme. Le motif serait que tu as voulu protéger une hérétique, bien sûr. Puis, je peux ajouter quelques mensonges aussi… Ils me croient tous, de toute façon, ces imbéciles.»

Le bannir ? Il rigolait. Il devait avoir reçu un coup sur la tête par égocentrisme. Que croyait-il pouvoir faire face à lui ? Il avait beau être le protégé de Régive, il n'avait pas plus de droit que lui, il restait un simple dieu comme les autres. Même s'il voulait paraître fort et insondable, Urame restait un dieu faible physiquement. Il avait beau se considérer comme un Saint, ce n'était pas les paroles qui allait le protéger de ce que Silver comptait lui faire subir pour avoir osé vouloir déchure sa soeur, de même que Régive allait en entendre parler.

« De quoi parles-tu ? Ils n’entendront aucun mot provenant de toi, tu as disparu sans laisser de traces !»

En l'approchant, il lui saisit les bras d'une poigne puissante et l'éloigna du village. Il allait l'amener là-bas.

« Tu as été attaqué par un groupe d'hérétiques durant ta recherche et tu es mort, enfin, ce sera la version officielle...»

Une fois un peu plus loin, il lui donna un coup dans l'estomac avant de lui administrer un coup derrière la tête pour l'assommer.

« Dors belle au bois dormant, j'espère pour toi que tu ne te réveilleras jamais..»

Celui qui se vantait d'être, l'être supérieur, le plus fort et être celui au-dessus des autres était maintenant sous son contrôle, évanoui. Un rictus s'affichait sur son visage. Il le traînait, comme une vulgaire poupée sans vie jusque dans une cabane. En y entrant, l'odeur âcre de la moisissure mélangée autre odeur qui lui était familière empestait la pièce. Mais il s'en fichait. C'était la tombe d'Urame, laide et sombre, comme lui. Toujours avec le corps de la Sainte au bout de ses bras, il l'amena sans le sous-sol et le laissa sur le sol froid et sale. Juste à côté, il y avait une corde encore en bon état et décidait de l'utiliser pour lui attacher les bras et les jambes. Ensuite, il le bâillonner, un véritable saucisson de 6 pieds. Par la suite, il remonta en haut pour condamner les fenêtres et la porte, il ne fallait quand même pas qu'il s'échappe, sinon il allait perdre la partie. Il attendit plusieurs heures avant d'entendre d'autres bruits que ses propres pulsions de cœur sadique qu'il ressentait depuis un moment déjà. Il descendait, lentement. Chacun de ses pas résonnait dans un crissement affreux. Enfin, cet être se disant supérieur allait crever et emporter sa mission dans sa tombe. Le plus amusant allait commencer.

« Alors, on a bien profité de son sommeil ?»



----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Pouvoirs : Lire dans les pensées et transmettre les siennes





Urame
Modérateur
Mar 7 Juin - 0:05

Haine, Colère, Souvenirs


Vide







 
Il sentait l’orgueil grandissant de Silver. Ça le dégoûtait de voir pareille pourriture se donner autant d’importance que lui en avait. Il osait même le dégrader, lui, le Juge ! Faible, physiquement ? Il ne pouvait nier les faits. Mais son mental était d’acier.
 
-        De quoi parles-tu ? Ils n’entendront aucun mot provenant de toi, tu as disparu sans laisser de traces !
 
C’était où, là-bas ? La prise sur ses bras lui fit mal. Son expression se fit douloureuse et inquiète.
 
-        Tu as été attaqué par un groupe d'hérétiques durant ta recherche et tu es mort, enfin, ce sera la version officielle...
 
Il était fou ! Qui croirait qu’un dieu aussi grand que lui ait pu être tué par des infidèles ? C’était absolument ridicule. Silver perdait le peu de raison qui lui restait. Quand il reçut le coup dans son estomac, il s’étouffa. Ses membres tremblaient sous le trop grand choc. La sale peur s’invita en son esprit. Puis, vint le coup à la tête.
 
-        Dors belle au bois dormant, j'espère pour toi que tu ne te réveilleras jamais.
 
Il espéra mourir pour ne pas revivre.
 
Il crut reconnaître l’endroit, parce que les pulsions sadiques qu’il recevait de son agresseur lui étaient connues. Il savait où il se trouvait, parce que son propre cœur pompait beaucoup trop de sang. Il était attaché, certes il ne l’aurait pas su car ses souvenirs à l’instant créaient une prison qui l’immobilisait plus que n’importe quels liens. Il n’entendait pas Silver. Il ne voyait pas Silver. Non, l’homme devant lui était l’autre fantôme, celui qui était avare de justice.
 
-        Alors, on a bien profité de son sommeil ?
 
En entendant la voix, il eut un instant de conscience. C’était bien Silver. Silver était débile, mais il ne pouvait pas lui faire plus mal qu’on lui avait déjà fait. À l’évocation de son ancienne douleur, toutes ses cicatrices hurlèrent. Il échappa un sanglot, suivi d’une larme qui coula sur sa joue. En ultime défense, son cerveau arrêta sa réflexion : il eut le regard vide. Ses pleurs roulaient toujours sur son visage, mais ils étaient dénués de sens. Il ne ressentait rien. Il ne ressentirait rien jusqu’à ce qu’on le sorte de sa torpeur, parce que son angoisse existait toujours, tapie dans le fond de son âme. Ses souvenirs avaient gagné sur son présent, sur sa rationalité, sur le fait qu'il savait pourtant pertinemment qu'il ne souffrirait plus jamais qu'avant.  
 
 

----------------------------------------------------------


L e t   m e   f l y   o n c e   a g a i n
Give me back my innocence, cause I wish to dream again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Pouvoirs : Contrôler le sang.





Silver
Administrateur
Jeu 16 Juin - 9:34




Haine, Colère,

Souvenirs


                                                                                 Silver feat Urame


Il était littéralement presque mort que s'en était risible ! C'était tout ce qu'il méritait. Il n'allait rien gagner de bon en s'attaquant à sa soeur. Urame allait être puni pour cela. Quand il était question de sa précieuse soeur, plus rien d'autre occupait ses pensées que de la protégée. C'était pourquoi il n'avait pas peur de s'attaquer à un proche de Régive. De toute manière, comment allait-il s'en sortir ? Cette princesse n'avait personne, personne qui lui était proche pour vouloir l'aider, à part l'autre.. Son fils.

Il descendit lentement les escaliers, créant un grincement à chaque pas. Arrivant enfin au sous-sol, il s'approchait de Urame, le regard dur mais sanguinaire, qui ne lui voulait aucun bien. Il leva son bras et agrippa une poignée des cheveux du Juge pour relevé sa tête vers celui-ci. Il le regardait dans ses yeux vides. Ce type avait les cheveux vraiment longs et soyeux pour un mec.

« On récolte ce que l'on sème. Tu as irrité la mauvaise personne Urame.»

Sur une pulsion violente, il lui administrait un coup-de-poing sur le visage et le balança plus loin. Il ne pouvait pas supporter de savoir que ce pauvre déchet voulait déchure sa soeur, c'était impensable. Il le regardait d'un air mauvais, un petit sourire accroché à ses lèvres. De toute façon, il allait crever ici même. Un peu exaspéré, il remonta en haut, pour aller chercher ces choses-là.




----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Avec un cadavre de souris





Moon
Administrateur
Jeu 16 Juin - 11:49

Wanna hawlp ?


J'étais bien là où j'étais. C'était tranquille et il y avait pleins de souris à manger. Cette cabane était devenu ma propriété, bien que de temps en temps, un Dieu venait et ramenait des personnes dans le sous-sol. Je ne m'en préoccupait pas, tant qu'il n'essayait pas de me déranger durant mes siestes. J'aimais cet endroit, alors je ne voulais à devoir avoir des problèmes avec mon colocataire. Pourtant, une journée, pendant que je chassais un rat qui grignotait les murs, j'entendis un grand fracas. Pas que cela m'intéressais particulièrement, mais j'étais curieux.

Après avoir tué mon rat et dégusté. Je pris place derrière une vielle planche de bois en écoutant ce qui se passait. Il y avait deux personnes : deux Dieux. J'observais celui qui était en position de dominance et qui balançait le corps de l'autre au sol avant de retourner en haut. Pendant ce temps, l'autre était encore inconscient. Triste, il n'était pas mort encore. Mais après quelques minutes, il s'étaient éveillé et semblait un peu désorienté, troublé par ce qui l'entourait. Curieux.

« Alors, on a bien profité de son sommeil ?»

Il faut dire que le type à terre n'allait pas passer un beau moment, mais j'en avais pas grand chose à faire, j'étais juste un chat, une Créature d'Illusion et je n'aimais pas me mêlé des affaires des Dieux. C'est pourquoi lorsque celui qui n'était pas à terre avait foutu une frappe à l'autre, j'étais neutre.

« On récolte ce que l'on sème. Tu as irrité la mauvaise personne Urame.»

Comme ça, c'était lui Urame ? J'en avais entendu parler lorsque j'étais en groupe à l'époque. Ce n'était pas censé être quelqu'un d'effrayant ? Car là, il faisait juste vraiment pitié à voir. Son corps grand et élancé était là, étendu comme une vielle carcasse grillant sous le soleil. Bon, j'exagérais un peu, mais il avait vraiment l'air d'un cadavre. Au même moment l'autre type sadique remonta en haut, laissant Urame seul, enfin... J'étais là. Je l'observais, curieusement. Il ne bougeait pas. Avait-il abandonner tout espoir de s'en sortir ? C'était faible. Subtilement, je sortis de ma cachette, sous ma forme féline et m'approchais de lui. Pour être sûr qu'il ne soit pas un cadavre puant, je le pokais avec ma patte.

«Hey toi, pourquoi tu reste là sans rien faire, tu n'es pas censé être le grand Urame, car là je vois une lavette et ce n'est pas amusant du tout !»

Regardant autour, je m'assurais que mon endroit était encore intacte.

«Tu veux de l'aide ?»

 

----------------------------------------------------------

MEOW BRUH
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Pouvoirs : Lire dans les pensées et transmettre les siennes





Urame
Modérateur
Ven 17 Juin - 15:16

Haine, Colère, Souvenirs


Aide-moi !







 
-         On récolte ce que l'on sème. Tu as irrité la mauvaise personne Urame.
 
Il sentit une pression à l’arrière de son crâne et réalisa qu’on lui avait attrapé ses cheveux. Ça réveilla son angoisse. Elle le força à ouvrir les yeux, à trembler. Elle viola son esprit en torpeur en lui imposant les vieux souvenirs. Il commença à respirer trop rapidement pour un homme de son âge. On récolte ce que l’on sème. Ça brisa l’autorité de la peur. Oh, il savait. Il savait pertinemment. Il avait jadis payé pour ses crimes – parfois, il doutait qu’il ait vraiment pêché –, mais ça avait été futile, de toute évidence, puisqu’il devait être puni à nouveau. Il sentit que Silver pensa, un instant, qu’il n’était pas si homme. L’autre pensait la même chose. L’autre le traitait comme une femme, comme une pute.

Quand son agresseur lui assena un coup de poing à la figure, il fut rassuré. Il était toujours partagé entre sa peur et sa fierté, mais cette dernière fut plus forte quand il reçut la frappe. Il avait été une pute, mais pas quand il avait été frappé. Troy détestait le frapper, parce que ses yeux de victimes brûlaient comme ceux d’un guerrier. Autrefois, il avait eu de l’orgueil quand on le battait. Certes, cette arrogance avait rapidement disparue, et souvent il était plus apeuré que colérique quand on levait la main sur lui. Mais pas là. Là, quand il tourna la tête du sol où Silver l’avait jeté, ses yeux encore vides avaient un reste de prétention qui les possédait. Il allait crever ici. Ça lui suffit à le remplir de fierté. Si ce n’était que la mort qui l’attendait … L’angoisse alla se cacher dans le fond de son cerveau, laissant le contrôle à l’arrogance, victorieuse. Ses bras tremblaient toujours, ses larmes coulaient à peine, mais il allait mieux.
 
Silver disparut. Il ne pensa pas à se libérer, parce qu’il n’avait plus si peur. Son corps, lui, était toujours dominé par la crainte d’être mal traité, mais son esprit était au-dessus de ça. Ses seuls mouvements étaient des spasmes créés par des souvenirs que seuls ses membres osaient se rappeler.
 
Il sentit quelque chose le toucher. Il assuma que c’était un rat. Un rat, quelle horreur. Lui, si grand, touché par une si vile créature ? Bon, il allait mourir sans douleur, de toute façon, alors pourquoi s’en soucier ? Il allait peut-être être humilié, mais ça serait rapide. Ça ne serait pas des années. Silver se tannerait au bout d’une semaine. Être à terre avec la vermine, c’était honteux, mais ça serait bientôt fini.
 
-        Hey toi, pourquoi tu restes là sans rien faire, tu n'es pas censé être le grand Urame, car là je vois une lavette et ce n'est pas amusant du tout !
 
Non, mais ! Pour qui il se prenait, ce rat ! Le peu de crainte qu’il avait en lui disparut. Son corps se tendit, et sa putain de fierté brûla ses poings. Il se tourna vers la chose qui avait osé l’insulter et lui lança un regard noir charbon. C’était une créature. Son esclave. Et il daignait se montrer si insolent ? Bon, il ne pouvait pas lui en vouloir … C’est vrai qu’il n’était pas au mieux de sa forme. Il ressemblait presque à ce qu’il était autrefois. Mais cette impertinence était tout de même terrible ! En plus, il détestait les chats.
 
-        Je suis le grand Urame, lui communiqua-t-il par pensée.
 
La boule de poil regarda autour d’elle.
 
-        Tu veux de l'aide ?
 
Il allait lui cracher un non froid, mais il se dit que ça serait d’une stupidité qui ne lui allait vraiment pas. De l’aide ? En réfléchissant à ça, ça devait être bien la première qu’on lui en proposait. Personne n’avait jamais été là pour lui. Quand il s’était sauvé, c’était seul. Il s’assit. Une vive douleur électrisa son dos, le crispant.
 
-        De l’aide ? répéta-t-il, comme s’il était incertain du sens de ces mots qui ne lui avaient jamais été adressés.
 
Il offrit à cet animal un regard triste, perdu quelqu’un part entre de l’inquiétude et de l’incompréhension.
 
Voyons, je suis capable seul ! Je suis puissant ! Je suis le Juge ! Je n’ai jamais eu d’aide de personne ! Jamais ! Les autres sont inutiles, méchants, incapables, stupides. Ils ne feront jamais rien pour moi !
 
Il considéra son « sauveur » : il s’agissait d’un chat, noir, presque invisible dans cette pièce. Il ne dégageait rien de mauvais, ni rien de spécialement bon. C’était juste quelqu’un.
 
-        Toi, tu serais capable de m’aider ? lui demanda-t-il directement dans sa tête. Tu n’es qu’une petite chose … Et puis, je ne verrais pas pourquoi tu le ferais. Je n’ai rien à t’offrir, créature.
 
Il entendit les pas de Silver à l’étage. Son corps eut un tremblement atroce qui fit résonner toutes les douleurs de son être. Son esprit hurla.
 
AIDE-MOI !
 
Il n’avait pas réalisé que son orgueil s’était tu et avait laissé pareille faiblesse être communiquée à cet animal qui lui proposait de l’enlever à sa prison. 
 

----------------------------------------------------------


L e t   m e   f l y   o n c e   a g a i n
Give me back my innocence, cause I wish to dream again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Pouvoirs : Contrôler le sang.





Silver
Administrateur
Sam 18 Juin - 1:12




Haine, Colère,

Souvenirs


                                                                                 Silver feat Urame et Moon


Il prenait quelques affaires lorsqu'il entendit quelques sons. S'était-il enfin éveillé et essayait de fuir ? Non, c'était impensable, il n'avait pas d'endroit ou fuir de toute manière. Pris d'une soudaine hésitation, Silver se retourna et se dirigea vers le sous-sol. Il ne pouvait pas laisser le doute s'emparer de lui, il devait le confirmer. C'est en ayant des doutes que l'on commet les erreurs. Et dieu qui sait ce qui pourrait arriver s'il le laissait partir. Il devait mourir à ce stade, Urame avait trop de raison de vouloir le déchure, lui et sa soeur, il ne l'acceptait pas.

Sous la pression, il descendit en bas rapidement et vit Urame. Celui-ci était assis l'air de panique en face d'un chat. Non. La colère l'envahissait. Qu'est-ce qu'il fabriquait ? Plissant les yeux, il regardait le chat, qui lui fit un sourire malicieux. Une Créature d'Illusion... Elle n'allait pas faire ça. Sans y penser, il s'élança vers ceux-ci avec l'intention d'en finir une bonne fois pour toutes avec Urame, il ne pouvait plus se permettre de le laisser en vie. Mais en plus, il allait réduire à néant ce chat au passage...




----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Avec un cadavre de souris





Moon
Administrateur
Sam 18 Juin - 2:07

You ask, Il'l do !


Il faisait le fière, je pouvais le sentir. Qui chercherais à se vanter d'être toujours aussi cool alors qu'il était dans cette position ! C'était drôle.

De l’aide ?

Bien entendu, je ne lui demandais pas de faire une fournée de petit gâteau avec moi. Riant intérieurement, je continuais de l'observer, attendant qu'il demande explicitement de l'aide. Je préférais qu'il me le dise, c'était beaucoup plus amusant. De plus, avec son regard de haut, ça me donnait de moins en moins envie de l'aider, simplement, car de un, c'était chiant et de deux, car euh... Parce que.
Toi, tu serais capable de m’aider ? Tu n’es qu’une petite chose… Et puis, je ne verrais pas pourquoi tu le ferais. Je n’ai rien à t’offrir, créature.

Me sortir de mon ennuie paradi !

C'est pas car j'avais ma petite forme que je ne pouvais pas aider quelqu'un. De toute manière, j'étais plus grand et plus costaux sous ma véritable forme. Depuis quand les créatures ressemblent aux banals animaux qu'on chasse ? Il ne le savait pas ? C'était un idiot de dieu alors. Je lui tournai alors autour de lui pour me diriger dans son dos lorsque des bruits de pas se firent plus lourd. Me retournant en avant d'Urame, je fixai les escaliers. Attendant de voir l'autre descendre et de voir la situation évoluer pour en devenir intéressante, j'entendis un hurlement dans ma tête, tellement fort que j'en avais eu une migraine.

AIDE-MOI !

Baissant les oreilles, je le fixai du regard et souris légèrement.

Ow, pas d'problème, le chat contrôle la situation !

Au même moment, le type en mauve était descendu et il avait un air vraiment pas content. Owwww j'avais peur ! D'un petit sourire envers lui, je mis mes pattes sur les jambes de Urame avant de reprendre ma forme semi-humaine, toujours souriant.

C'est parti pour le train de sortie, veuillez bien attacher votre ceinture !

Je pris toute ma force pour le soulever de terre et de partir en vitesse vers ma cachette secrète. Elle se retrouvait derrière des planches de bois molle et moisie. C'était tellement amusant que j'en rigolais. D'un coup de dos, et accessoirement de fesse, je défonçais le mur sans grande difficulté. Avec l'autre Dieu à ses trousses, il fallait que je coure aussi vite qu'une panthère, mais avec un type de 6 pieds dans ses bras, tandis que je ne faisais que 5 et 5 pied, ce n'était pas fameux. Rapidement, je me planquais quelque part pour pouvoir détacher Urame.

T'sais courir ? T'es lourd.

Le fixant, j'entendis les bruits de pas de l'autre dieu. Par réflexe, je pris le bras de mon accompagnateur et m'élançais avec lui dans un fossé sec. Oui, j'avais toujours rêvé de me jeter dans un fossé comme ça. Toujours un sourire amusé encré dans mon visage, j'étouffais un petit rire heureux.

Toujours en un morceau et vivant ?
 

----------------------------------------------------------

MEOW BRUH
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Feuille de personnage
Pouvoirs : Lire dans les pensées et transmettre les siennes





Urame
Modérateur
Sam 18 Juin - 18:00

Haine, Colère, Souvenirs


Des larves, plein de larves ! 







 
-        Ow, pas d'problème, le chat contrôle la situation !
 
L’autre l’avait entendu ? Oh, bordel ! Pourquoi devait-il être si faible alors qu’il était si fort ?
 
Il sentit l’envie meurtrière de Silver, mélangée avec une peur. Le petit dieu craignait qu’il s’échappe. Quel imbécile. On ne pouvait pas dominer le Juge en ayant autant d’insécurité. Pathétique. Au moins, il semblait déterminé, déterminé à le tuer. L’esprit d’Urame hésitait entre espérer la mort – elle, au moins, anéantirait les souvenirs que gardaient sa mémoire un peu trop juste ! – ou croire à une issu, parce que sa fierté stupide n’avait pas envie de se faire descendre par une larve comme Silver.
 
Il n’avait cependant pas remarqué que son agresseur était si près. Il se contenta de le regarder. Sa rage lui tremblait jusqu’aux poings. Il était sous la pression du chat. De cette boule de poils noire ! S’il n’avait pas été si blessé, il en aurait ri.
 
-        C'est parti pour le train de sortie, veuillez bien attacher votre ceinture !
 
Avant même qu’il n’ait pu ne serait-ce que critiquer le vocabulaire de son sauveur, il fut soulevé du sol comme une vulgaire poupée. La créature était devenue un petit humanoïde blond aux grands yeux rouges. Il avait les traits d’un adolescent qui n’était pas encore un homme. Bref, ce n’était pas le grand chevalier viril que Urame aurait pu fantasmé. Si ça avait été un tel homme il se serait volontairement … Mais voilà. Ce gamin, il n’avait même pas envie de le laisser le transporter ! Comme s’il avait le choix.
 
Il l’entraina vers une horreur visuelle, quelque chose de décomposé, qui avait dû être autrefois du bois et qui maintenant était un repère infesté de vers blancs.
 
-        Tu es complètement fou si tu penses que je vais passer par une dégueulasserie pareille !
 
Comme s’il avait le choix. Son serviteur incompétent passa par la moisissure aisément, mais Urame fut frôlé par un morceau de pourriture. Il eut un long frisson de dégoût. Une fois dehors, il se cacha et le libéra – enfin ! – de ses liens.
 
-        T'sais courir ? T'es lourd.
-        Lourd ! Je suis mince, insolent ! cracha-t-il, avec un certain plaisir puisqu’il pouvait enfin se servir de sa voix pour rendre ses paroles encore plus insultantes.
 
Il passa une main dans ses cheveux en espérant pouvoir les coiffer, mais le barbare lui saisit le bras. Il le força à le suivre dans un fossé sec. Évidemment, le corps du dieu n’était pas solide et sa course fut plutôt lente comparée à celle de l’animal. Il fut donc presque tiré dans cette cachette poussiéreuse. Car il y avait de la terre dans ce fossé, oui ! Urame était scandalisé. Ses vêtements et ses cheveux allaient être en un sal état ! Il serait physiquement indigne de son rôle. Quoique, ça aurait pu être pire. La torture que lui avait réservée Silver l’aurait probablement défiguré. S’il en avait été sorti vivant, il aurait détruit moralement. Et il savait que ça, ça déteignait encore plus sur son apparence qu’un peu de saleté. Si ce chat n’avait pas été là, qui sait ce qui lui aurait arrivé ?
 
Il secoua tout de même ses habits et replaça sa longue chevelure, les yeux fermés. Il entendit un léger rire, mais il savait que ce n’était pas contre lui. La créature respirait le bonheur. Elle était simplement amusée de s’être lancée dans un fossé.
 
Ils étaient tellement différents. C’était horrible. Urame était une masse de colère, de souvenirs tristes et d’orgueil désagréable. L’autre, il était fait de joie et d’un peu de sadisme.  
 
-        Toujours en un morceau et vivant ?
 
Le dieu détourna le regard. Il l’avait fixé un peu et il n’aimait pas montrer de l’intérêt pour une espèce inférieure à la sienne.
 
-        Ça va, répondit-il. Tu crois qu’il est parti ? Parce que s’il est encore là, il serait préférable qu’on évite de parler.
 
D’un air sérieux, il pointa sa tempe.
 
-        Pense, et je lirais. Il vaut mieux qu’il ne soit pas attiré par des bruits inutiles.
 
Il essaya alors de se lever, malheureusement, ses genoux étaient abimés. La douleur que lui causa leur flexion fut si vive qu’il, après avoir poussé un gémissement de souffrance pas très glorieux, tomba sur ses fesses. Dans cette position assez honteuse, il remarqua deux blessures légèrement sanglantes sur ses jambes au niveau de ses articulations. Il avait dû se les faire quand Silver l’avait jeté par terre. Le voilà aussi pitoyable que l’homme qui l’avait attaqué, et bien plus pathétique que celui qui l’avait sauvé. Il tenta de se relever, mais son dos lui faisait mal – ça, ce n’était pas dû à son séjour chez l’autre dieu. Il lança un regard mi-désespéré, mi-découragé au chat.
 
-        Aide-moi, marmonna-t-il. 
 

----------------------------------------------------------


L e t   m e   f l y   o n c e   a g a i n
Give me back my innocence, cause I wish to dream again
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Un peu partout

Feuille de personnage
Pouvoirs : Contrôler le sang.





Silver
Administrateur
Lun 11 Juil - 15:12




Haine, Colère,

Souvenirs


                                                                                 Silver feat Urame & Moon


Cette créature insolente l'avait amener ailleurs en se moquant complètement et ouvertement de Silver. Traversant le mur de la cabane toute pourrie, ils avait fuient. Une haine l'avait envahi. Urame avait de la chance que ce chat errant se soit pointer pour le sauver, mais si il le retrouvait, il ne lui laisserait pas de seconde chance. Il ne pouvait pas le laisser libre. Sortant par le même trou qu'ils avaient tout les deux emprunter pour filer, Silver regardait autour pour rechercher une quelconque trace qui lui permettrait de les retrouver. Rien. Ils se cachaient bien pour des vulgaire souris d’égout. Mais ils ne pouvaient pas être très loin. Avec Urame sur le dos, la petite créature de chat qu'il était ne pouvait pas courir si vite.

Il cherchait frénétiquement. Si cette bitch de princesse de malheur allait voir Régive, il allait passer un mauvais quart d'heure et cela pouvait avoir des répercussions sur sa soeur. Personne n'allait retirer son statut divin, ni Urame, ni Régive. C'était la faute de ce foutu chat. Si il s'était mêlé de ce qui le regarde, Silver n'aurait pas à craindre pour la vie de sa soeur, ni pour lui-même. Une vulgaire bestiole, c'était tout ce qu'elle était.

Après quelques minutes, il fini par s'adresser à l'univers, ou plutôt, il voulait que ces mots se rendent à Urame et le félin.

«Continuez de vous terrez comme de vulgaire rat, restez dans votre trou. Mais je vais vous retrouvez, je ne te laisserais pas déchure ma soeur Urame, je vais mettre fin à ta vie bien avant.»

Prenant une grande respiration pour ne pas exploser de rage, il continua .

«Et le vulgaire chat d'égoût, je te réserverais le pire sort possible pour avoir aider cette horrible vieille peau d'Urame. Je le jure.»



----------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Haine, Colère, Souvenirs [Feat. Urame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Haine, Colère, Souvenirs [Feat. Urame]
» [01/05/1990] La valse des souvenirs {feat Ewarnn Kirkland}
» Tristan Montesquieu " Amour, Amitié, Colère, Haine. "
» Noyer sa colère dans l'alcool est tout un art voyons.
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives :: RP terminés-
Sauter vers: