:: Pour les personnages :: Carte d'identité :: Présentations abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Krister

avatar





Invité
Invité
Sam 7 Mar - 19:47



Sande Krister



Présentation du personnage

Nom: Sande
Prénom: Krister
Âge: 19 ans
Race: Dieu Déchu
Pouvoir: /
Personnage sur l'avatar : Shion de No.6
Code du règlement : /validé/

Physique                   Caractère                                    
Malgré sa taille acceptable, ses traits reste assez gamins. Et puis, penchons nous sur ce « acceptable »... Il n'atteint pas le mètre soixante-dix ! (Mais il y est presque) Ses cheveux sont blancs comme neige et entretenus de façon négligeable, chose qu'il tente d'améliorer quand il y pense. Ses yeux parfois rouges, parfois mauves, font ressortir la cicatrice qui parcourt son corps. Une vilaine cicatrice à la forme trop bien définie pour quelque chose qui n'aurait pas dû se trouver là. Difficile de la cacher, elle part de sa joue pour descendre le long de son cou jusqu'au bas de son dos en s'enroulant autour de son torse. Inutile de préciser qu'il n'aime pas en parler.
Voici une petite liste pour résumer le merveilleux caractère de Krister ! Langue de vipère, méchamment aimable, hypocrite, rancunier, peu confiant (sur le début), cardiaque, égoïste (sauf quand on lui fait peur), curieux, mais pacifique...

Krister est une langue de vipère. Il parle de vous, que vous soyez là ou non. Il ne se gène pas pour répandre les rumeurs ou critiquer ouvertement. Il ne vous aime pas et vous le dit, il souligne vos défauts avec tact et vous rabaisse si nécessaire.
S'il est méchamment aimable, c'est parce qu'il gardera toutes les formules de politesse utile pour converser avec autrui. Tout ça en utilisant des paroles peu appréciables, cela va sans dire. Il ne le fait pas tout le temps, par contre.
Vous avez le dos tourner ? Tant mieux, il va pouvoir faire son hypocrite et vous balancer des saletés sans que vous ne le sachiez forcément ! Cependant, on ne peut pas vraiment parler d'hypocrisie, étant donné qu'il vous dira ce qu'il pense de vous en face si l'occasion se présente.
Attention, il est rancunier. Il n'oublie pas les coups bas et déteste l'origine du maux pour l'éternité. Vous ne serez pas étonné si je vous apprends qu'il hait la majorité des dieux restés en haut. Il ne s'arrange pas pour rendre la pareil, car il n'a pas l'envie de le faire. Manque de courage, peut-être.
Peu confiant, il a tendance à être sur ses gardes lors d'une première rencontre.  Après, c'est la dégringolade totale. Il baisse sa méfiance trop facilement si vous attendez quelques jours pour l'amadouer. Ce trait de personnalité est à l'origine de pas mal de problème, mais il a du mal à y remédier.
« Bouh ! » Son cœur s'est arrêté ! C'est un cardiaque, un peureux qu'un rien effraie.  Même si un simple « bouh » peut semer le désarroi dans ses pensées, il y a d'autres manières de le conduire à la panique. Ce n'est pas difficile de les découvrir. Il respecte généralement les personnes qui lui font peur. Archi beaucoup très peur.
Égoïste jusqu'au bout, il ne donne rien à personne. Partager n'est pas son fort, et il faudra insister pour obtenir quelque chose de lui. S'il vous apprécie, ça ne sera pas difficile. Sinon, vous pouvez attendre cent ans que ça ne changera rien.
Êtes-vous patient ? Que vous le soyez ou non, son côté curieux le poussera à poser des tonnes de questions auxquelles vous ne voudrez pas toujours répondre. En revanche, il ne répondra pas forcément aux vôtres.
Cela peut paraître étonnant, mais il est pacifique. Il n'aime pas assister à des scènes de violence ou voir le mal se faire sans raison. Il peut se montrer sympathique avec les personnes qu'il aime bien.    
Histoire
Initialement, il était le dieu de la chance. Un dieu qui faisait son travail comme il devait le faire, sans vraiment se soucier du sort des humains qui tombaient dans une malchance profonde. Il n'aimait pas tellement voir les gens se suicider à cause de lui, mais tout le monde ne pouvait pas avoir de la veine. Par exemple, une mère de trois enfants en bas âge va à l'hôpital pour dépister un potentiel cancer, et le résultat est désastreux. C'est de la faute à Krister pour lui avoir filer de la malchance.

Puis vînt un jour où Krister douta de ses actes. Bien après la création d'Illusion, pour laquelle il était contre mais il s'était tut. Il donnait un peu trop de chance à quelques humains, et il essayait de ne pas les tuer à coup de mauvais sort. Il y avait des cas où c'était inévitable, il fallait bien faire la part des choses pour garder un bon équilibre. Cependant, il réduisait considérablement ce taux. Si au départ, il restait discret pour éviter les problèmes, son travail bâclé fut mis en avant par un dieu trop fouineur. Krister avait beau être bon menteur, la frayeur que provoqua les questions de l'autre l'embrouilla énormément. Il ne fallut pas longtemps pour qu'il soit envoyé à Illusion, malgré ses protestations pour rester à la Terre Sacrée.

Profond désarroi. Il n'était plus chez lui mais sur terre. Avec des humains. Dans un corps d'humain. Sans pouvoirs. Enfin, le seul pouvoir venait de ses ailes noires. Horrible. C'était horrible. Il ne voulait pas se retrouver en terre inconnue, pas parmi des humains. Même s'il ne voulait pas leur malheur, il ne souhaitait pas vivre avec eux pour autant... En plus, il n'y connaissait pas grand chose. Comment on fait quand on veut dormir et qu'on a pas de logement ? Comment on fait pour manger quand tout semble hors d'atteinte ? Il eut de la chance de tomber sur une femme extrêmement sympathique.

Elle Lui offrit le logis et tout ce qu'il lui fallait pour vivre confortablement. Il ne pouvait pas demander mieux, et il commença à se plaire dans ce monde inconnu. Les humains ne posaient aucun problème et il se plaisait énormément à vivre avec eux. Il détestait toujours autant les dieux qui l'avaient conduit ici, mais il aimait cette nouvelle vie. Jamais il ne les remerciera, quand bien même il adorait vivre comme un humain. Aussi, tout n'était pas rose, et il découvrit qu'un corps humain était mille fois plus contraignant qu'un corps de dieu.

Un jour, alors qu'il rentrait chez lui après des courses, il vit que les humains n'étaient pas forcément sympa. La femme qui l'avait aidé, et qu'il appréciait plus que tout, était assise sur une chaise, inerte. Il crut d'abord qu'elle s'était assoupie, et quand il s'approcha pour vérifier l'hypothèse, il découvrit un tableau qu'il aurait voulu ne jamais voir. Elle était morte.  Et ce n'était pas l’œil qui pendait à côté de son visage déformé, ou les multiples plaies béantes qui couvraient son corps qui lui mit la puce à l'oreille. C'était la voix qui se trouvait derrière lui.

Immédiatement, il fut pris d'une grande panique. Il chercha un quelconque échappatoire mais se retrouva au sol avec un couteau sous la gorge en deux secondes. Là, il apprit que la femme faisait un travail dangereux. Qui payait très bien, mais qui n'était vraiment pas clean. Trafic en tout genre, il n'en crut rien en entendant les informations de l'assaillant. Quoiqu'il en soit, ça avait été suffisant pour causer sa mort. Krister trouvait ça étrange, qu'un homme se montre aussi agressif alors que lui n'avait rien fait. C'est d'ailleurs ce qu'il tenta que lui expliquer sans succès.

Rien à faire, le con ne le libérait pas. La peur le gagna davantage quand ce gars lui fit part de ce qui l'attendait. Que des choses horribles, et il ne comprenait pas cette situation. L'autre voulait des infos que Krister n'avait pas, mais il n'en croyait pas un mot. Il devint captif de ce type borné. Un type pas net du tout, au QI sévèrement bas pour rester sur un avis aussi mal construit. Krister ne se gêna pas pour le lui dire, d'ailleurs. Ça n'a pas arrangé son cas.

Il y passa beaucoup de temps, mais il n'a pas fait attention à la donnée exacte. Il ne voulait pas savoir. C'est en se retrouvant en ce lieu qu'il eut sa cicatrice, et il se souvient parfaitement des sensations ressenties. C'est pourquoi il déteste les questions à ce sujet. Quand il fut libéré, il ne se fit pas prier pour s'éloigner le plus rapidement possible. Il avait enfin fait comprendre qu'il ne savait absolument rien. Il aurait voulu se venger, mais s'il n'était parvenu à rien avant, ce n'était pas une fois libre qu'il réussirait quelque chose. Puis il n'avait pas du tout envie de remettre les pieds dans cet endroit.

Si ce fut difficile après ça, il regagna la maison qu'il avait auparavant habité, histoire de prendre ses affaires personnelles et le nécessaire pour se débrouiller seul. Il ne désirait plus avoir de lien avec ce qui lui avait permis de se débrouiller dans ce monde à son arrivée. Depuis, il a littéralement fait comme si rien n'était arrivé. Peut-être trop choqué pour admettre les faits. Il a reconstruit une vie assez stable.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Localisation : Partout, même chez toi

Feuille de personnage
Pouvoirs : Voler





Maxwel
Administrateur
Dim 8 Mar - 1:33
Petit dieu pour qui la chance l'a quitter,


Je te valide, tu peux commencer à RP, faire ta demande de lien/rp et si tu le désire, avoir une fiche de RP c:

PS: J'adore absolument ton personnage et son caractère '^'

----------------------------------------------------------



Life is really simple

but we insist



on making it complicated



Revenir en haut Aller en bas
Krister
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pour les personnages :: Carte d'identité :: Présentations abandonnés-
Sauter vers: